Ephémérides du mois de Mai

 

PLANETES

Mercure
Invisible tout le mois

Vénus
Invisible tout le mois.

Mars
Visible dans le Scorpion toute la nuit, magnitude -2, diamètre 18" 

Jupiter
Visible dans le Lion, coucher  vers 3h, magnitude -2.1, diamètre 38" 

Saturne
Visible dans Ophiucus, lever vers 22h, magnitude 0.1, diamètre 18"

Uranus
Visible le matin à l'est dans les Poissons, lever vers 5h, magnitude 5.9, diamètre 3.4"

Neptune
Visible le matin à l'est dans le Verseau, lever vers 4h, magnitude 7.9, diamètre 2.2"

 

LUNE

Nouvelle lune le 6 à 21h30
Premier quartier le 13 à 19h03
Pleine lune  le 21 à 23h15
Dernier quartier le 29 à 14h13

 

SOLEIL

Pour les dates suivantes, lever, passage au méridien et coucher à Royan.
Le  1   6h53       14h01        21h10        
Le 8    6h43       14h01        21h18
Le 15  6h34       14h01        21h27 
Le 22  6h27       14h01        21h36
Le 29  6h22       14h01        21h41


ÉVÉNEMENTS PARTICULIERS

Le 9                           
Transit de Mercure (pasage devant le Soleil de 13h12 à 20h 45

Le 15                           
Conjonction Lune Jupiter (2°)

Le 21
Conjonction Lune Mars (5°)

Le 22
Conjonction Lune Saturne (3.5°)

Le 30
Mars est au plus près pour cette année  (75 millions de km)

 

CONSTELLATIONS

Sont mentionnées ici les constellations passant au méridien vers 21h/22h avec leur place (en superficie) et leurs étoiles et curiosités principales. 
    
La Coupe (53ème) 
Petite constellation peu connue, elle comporte comme étoiles principales :
Kraz, Minka, Gienah Ghurab, Algorab, et Alchiba.

L’hydre femelle (1
er) 
Constellation la plus étendue, une seule étoile importante nommée : Alphard
M48  amas ouvert repérable aux J.80x15 AD : 8h 13m 48s – DEC : -05° 48’               
M68  amas globulaire à 30 000 A.L. AD : 12h 39m 30s – DEC : -26° 45’       
M83  Galaxie spirale barrée visible aux J 80x15  AD : 13h 37m 00s – DEC : -29°52’

Le Lion (12ème) 
Facile à identifier, il comporte comme étoiles principales :
Algieba, Ras Elased Australis, Zuben Elakribi, Denebola et Régulus.
M65 & M66 couple de galaxies à la manière de M81 et M82 distantes de 20 millions A.L. Repérables aux J.50x10 .
M65 : AD :11h 18m 54s – DEC: +13°05’      M66 : AD :11h 20m 12s – DEC: +12°59’  

La grande Ourse (3ème) 
Appelée aussi grand chariot ou grande casserole. Très facile à identifier, elle comporte comme étoiles principales :
Dubhe , Merak, Phad, Megrez, Alioth, Alkaid et la double Alcor et Mizar. Mais aussi Muscida, Talitha, El Koprah, Alula Borealis, Alula Australis et Adhafera dans la partie moins connue de cette constellation.
M97  Nébuleuse du HIBOU – nébuleuse planétaire- distance assez mal connue valeur moyenne à 2 500 A.L. de la Terre. AD : 11h 14m 4448s – DEC : +55°01’  
M108 Galaxie barrée, proche en apparence de M97, mais qui se situe à 23 millions A.L.      AD : 11h 11m 30s –DEC: + 55°40’
M81 Galaxie Sb à 10 millions A.L. Visible aux J.50x10 AD :  9h 55m 36s – DEC : + 69°04’
M82 Galaxie Irr à 10 millions A.L. Visible aux J.50X10 AD :  9h 55m 48s – DEC : +69°41’ 
M109 (NGC 3992) Galaxie Sb à 55 millions A.L. AD : 11h 57m 36s – DEC : 53°22’ 
M40  Etoile double seul objet non diffus de la liste de Messier, suite aux observations d’Hévélius en 1660. AD : 12h 22m 12s – DEC : +58°05’ 

 


 

 

JourHeurePhénomène
05/05/2016 16:52 Pluie d'étoiles filantes : Êta Aquarides (55 météores/heure au zénith; durée = 38,0 jours)
06/05/2016 05:14 Lune au périgée (distance géoc. = 357827 km)
06/05/2016 20:30 NOUVELLE LUNE
08/05/2016 07:01 Pluie d'étoiles filantes : Êta Lyrides (3 météores/heure au zénith; durée = 11,0 jours)
09/05/2016 16:12 CONJONCTION INFÉRIEURE et TRANSIT de Mercure devant le Soleil (dist. géoc. centre à centre = 0,1°)
10/05/2016 21:17 Maximum de l'étoile variable delta de Céphée
13/05/2016 18:02 PREMIER QUARTIER DE LA LUNE
14/05/2016 22:07 Début de l'occultation de 48 Leo (magn. = 5,07)
14/05/2016 23:16 Fin de l'occultation de 48 Leo (magn. = 5,07)
16/05/2016 01:59 Début de l'occultation de 84-tau Leo (magn. = 4,95)
18/05/2016 04:13 Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
18/05/2016 23:06 Lune à l'apogée (distance géoc. = 405933 km)
19/05/2016 17:00 Mercure à son aphélie (distance au Soleil = 0,46670 UA)
19/05/2016 23:56 Maximum de l'étoile variable êta de l'Aigle
21/05/2016 01:02 Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
21/05/2016 21:20 Début de l'occultation de 49 Lib (magn. = 5,47)
21/05/2016 22:15 PLEINE LUNE
21/05/2016 22:23 Fin de l'occultation de 49 Lib (magn. = 5,47)
21/05/2016 23:49 Rapprochement entre la Lune et Mars (dist. topocentrique centre à centre = 5,2°)
22/05/2016 10:41 Opposition de l'astéroïde 23 Thalia avec le Soleil (dist. au Soleil = 2,742 UA; magn. = 10,4)
22/05/2016 12:17 OPPOSITION de Mars avec le Soleil
22/05/2016 22:54 Rapprochement entre la Lune et Saturne (dist. topocentrique centre à centre = 2,5°)
23/05/2016 21:51 Minimum de l'étoile variable Algol (bêta de Persée)
26/05/2016 23:39 Maximum de l'étoile variable delta de Céphée
27/05/2016 04:10 Maximum de l'étoile variable êta de l'Aigle
29/05/2016 13:12 DERNIER QUARTIER DE LA LUNE
29/05/2016 16:07 Opposition de l'astéroïde 7 Iris avec le Soleil (dist. au Soleil = 2,866 UA; magn. = 9,2)
30/05/2016 04:00 Début de l'occultation de 90-phi Aqr (magn. = 4,22)

Indications sur les heures des phénomènes

Les heures affichées pour chaque évenement sont données en Temps Universel (TU) pour Paris (2° 20' 0" E, 48° 52' 0" N, zone A).

Phases lunaires pour mai 2016

lune_mai2016

 

Apparence des planètes au télescope pour mai 2016

planetes_mai2016

 


 

Transit de Mercure 

 

https://transitmercure.obspm.fr/

Quand et où observer ?

Où et quand observer le passage de Mercure ?

Le passage de Mercure du 9 mai 2016 est visible partout sur Terre où le Soleil sera levé au moment du phénomène.

Le passage sera visible dans son intégralité dans l’est de l’Amérique du Nord, en Amérique du Sud (sauf le Chili), en Europe de l’Ouest et dans le Nord-ouest de l’Afrique.

partout où le Soleil est levé

Il sera invisible en Australie, Polynésie, Japon et extrême ouest de l’Asie, où le Soleil ne sera pas levé pendant le phénomène.

Dans les autres régions du monde, il sera partiellement visible, soit parce que le Soleil ne sera pas encore levé au début du phénomène, soit parce que le Soleil se couchera avant la fin du passage. Aux pôles, l’intervalle de visibilité du passage sera très court. Au pôle Sud, le Soleil se lèvera puis se couchera pendant le passage, alors qu’au pôle Nord, le Soleil se couchera puis se lèvera durant le passage.

13h12 - 20h40

En France, le phénomène débutera à 13 h 12 min (heure locale française) et se terminera à 20 h 40 min. Certaines villes de France situées très à l’est ne verront pas le phénomène jusqu’au bout, puisque le Soleil se couchera avant que Mercure ne sorte complètement du soleil (cas de Nice et de la Corse).

Les informations complètes pour préparer l’observation sont sur le site de l’Institut de Mécanique Céleste et Calcul des Ephémérides (IMCCE) : http://mercure2016.imcce.fr/

Mercator_Mercure_2016 (1)

Carte de visibilité du passage de Mercure du 9 mai 2016

 

Sur la carte de visibilité, les courbes représentent les limites de visibilité des contacts aux levers et aux couchers du Soleil. De gauche à droite sont données la limite de visibilité du passage au lever du Soleil jusqu'à la limite de visibilité du passage au coucher du Soleil. Tout lieu situé dans la région centrale permettra l'observation de la totalité du phénomène. Cette région comprend la France, l'Espagne, le Royaume-Uni, la Norvège, le Danemark, la Suède, l'ouest africain du Maroc au Sénégal, presque la totalité du continent sud-américain à l'exception du Chili et d'une partie de l'Argentine, les Antilles, la partie est des États-Unis et du Canada.

Afin de ne rien manquer du spectacle qui se prépare, l'IMCCE ouvre le 4 avril prochain un portail spécialement dédié (http://mercure2016.imcce.fr) au calcul des circonstances locales de visibilité du passage en un lieu quelconque.

Il est recommandé pour l'observation du phénomène de procéder par projection de l'image du Soleil sur un écran blanc tant la taille de Mercure est petite comparée à celle du Soleil. L'observation directe du Soleil ne doit JAMAIS être faite à l'œil nu sans protection, on doit donc prendre les mêmes précautions que pour l'observation d'une éclipse de Soleil.

 

 

Simulation : l'aspect réel du passage de Mercure

Cette simulation donne la trajectoire réelle de Mercure devant le Soleil telle qu'elle serait vue depuis l'espace. 

cette observation peut être obtenue à l'aide d'un instrument posé sur une monture équatoriale qui permet d'accompagner la rotation apparente du ciel. De cette façon l'effet apparent provenant de la rotation de la Terre est annulé. Une monture équatoriale est un dispositif qui entraîne l'instrument dans une rotation autour d'un axe parallèle à l'axe de rotation de la Terre.