Comment s'initier à l'astronomie ?

Comment choisir ses instruments ?

Quelles notions théoriques et pratiques faut-il avoir et comment apprendre ?

Quels seront les grands phénomènes visibles en France durant l'été ?

Chacun peut-il faire de l'astronomie participative pour contribuer à la recherche ?

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-methode-scientifique-du-mardi-26-juin-2018

96342150_o

L’été est bientôt là, et avec lui la pause estivale nocturne, en ville ou à la campagne, dans un transat ou dans l’herbe, les yeux rivés sur le ciel étoilé. L’astronomie amateur se développe chaque année un peu plus, et il est aujourd’hui assez aisé d’observer les étoiles, soit avec son propre matériel, soit via des associations qui proposent des séances d’initiation tout au long des deux mois de vacances, et pas uniquement durant la Nuit des Etoiles au mois d’août. Alors comment bien regarder le ciel, avec qui, où, que chercher, comment faire de la science et aider les astronomes professionnels : on vous dit tout avec méthode !

Astronomie amateur, la tête dans les étoiles : c’est le sujet qui va nous occuper dans l’heure qui vient.

Et pour nous accompagner dans ce voyage stellaire à portée de tous les yeux… nos deux guides sont aujourd’hui Jean-Eudes Arlot, astronome à l’Observatoire de Paris, à l’Institut de Mécanique céleste et calcul des éphémérides et Guillaume Cannat, observateur et photographe du ciel, auteur du Guide du Ciel (24ème édition, de juin 2018 à juin 2019) chez AMDS éditions et responsable du blog « Autour du ciel » hébergé par nos camarades du Monde.