Premier transit d'exoplanète réalisé dans la nuit du Lundi 29 Avril 2019 !

(Un merci à Marcel Urban qui m'a donné l'envie d'aller titiller les transits d'exoplanètes !).

(Résultats vérifiés, sauf cas contraires, avec la science tout peut évoluer...)

Acquisition des données : Etienne Bertrand

Traitement des données : Emmanuel Conseil (MERCI à lui) son blog : http://econseil.blogspot.com/

 

Caractéristiques de cette étoile WASP48 :

1.19 Masses solaires

Température : 5990K

- Rayon : 1.75 rayons solaires

1 planète a été détectée

- magnitude : 11.06

- Constellation : Cygne

 

Caractéristiques de la planète WASP-48b :

- Découverte : 2011 par la méthode des transits par l'équipe de SuperWASP (voir à la fin).

Masse : 0.98 Masses de Jupiter

Demi-grand axe : 0.03444 UA (unités astronomiques) Soit 5.1 millions de km, pour comparaison le demi-grand axe de Mercure est de 57.9 millions de km. La planète est donc ~10 fois plus proche de son étoile que Mercure du Soleil !.

Période orbitale : 2.143634 Jours  (Période orbitale de Mercure 88 jours !)

Rayon : 1.67 rayons de Jupiter

- Masse : 2030 K (il fait très chaud !)

Inclinaison : 80.09 degrés

1 planète a été détectée

 

Visuellement, la taille de la planète WASP48-b comparée aux planètes du système solaire :

A

 

 

Distance étoile WASP48 - planète WASP48-b

B

 

Observation astronomique :

La technique du transit va consister à prendre des images pendant la durée du transit. Il faut commencer bien avant (1/2h) et finir bien après (1/2h) pour capturer le phénomène, le couvrir dans son ensemble voir plus, pour peut être trouver des surprises.

Voici une image de la séquence, c'est à dire la photographie du ciel ou se trouve WASP48. Pour ce transit j'ai prit 233 images d'une durée de 60 secondes, soit presque 4h de prise de vue. Je n'ai pas pu en prendre plus à cause du jour qui commençait à poindre son nez, éclaircissant considérablement les prises d'une durée de 60 secondes...

wasp48b_image

 

L'éphemeride du Transit (TU)

wasp ephe

Attention à l'heure !!! En heure locale il faut rajouter 2 heures !! soit le début du transit à 2h21, le milieu à 3h57, et la fin du transit à 5h32.

 

1ère analyse des résultats par Emmanuel Conseil :

-> Transit pile poil cohérent avec les prévisions.

Avec airmass en haut, sans airmass en bas

A

 

Résiduels très correct de 3.5 millimagnitudes.

Mais surtout :

- Prévision de temps de transit : 191 minutes

-> Mesure de ta durée de transit : 189 minutes +/- 7.6 minutes.

 

- Profondeur attendue de transit : 10.8 millimagnitudes

-> Profondeur de ton transit : 7.9 millimagnitudes +/- 0.8 millimagnitudes.

 

- Heure de milieu de transit estimée : 01h57 TU.

-> Heure de milieu de ton transit : 01h59 TU soit +/- 3minutes.

 

B

 

Matériel utilisé :

Telescope C8 : de diamètre 20cm, focale 1260mm. Caméra Atik314L+

C8


 

Pour aller plus loin :

Voici le matériel qui a trouvé cette exoplanète :

SuperWASP (Wide Angle Search for Planets, « recherche à angle large de planètes ») est un projet de recherche d'exoplanètes par la méthode du transit astronomique. Il vise à couvrir le ciel en entier jusqu'à environ la 15e magnitude.

Il consiste en deux instruments identiques installés sur les sites de deux observatoires : l'Observatoire du Roque de los Muchachos et l'observatoire astronomique sud-africain.

 

Sw8cams

 


 

Articles scientifiques : (si Marcel veut faire des cherches sur cet exoplanète ?

https://arxiv.org/pdf/1603.02587.pdf

WASP-48b is a typical inflated hot Jupiter orbiting a slightly evolved F star (Enoch et al. 2011). These parameters were confirmed by follow-up J-band primary transit observations  by Sada et al. (2012). Secondary eclipse measurements indicate that WASP-48b has a weak temperature inversion andmoderate day/night recirculation (O’Rourke et al. 2014). Ciceri et al. (2015) find that the spectrum of WASP-48b is flat from the optical to near-IR, which suggests that the atmosphere is not affected by large Rayleigh scattering. WASP-48 is the oldest system in our study with an age of 7.92.0−1.6 Gyr and may have undergone synchronization of its stellar rotation with the planetary orbital period due to interactions with WASP-48b (Enoch et al. 2011).
We observed WASP-48b on 2012 October 9 using the U filter (Table 2, Table 10, Fig. 6). The derived planetary parameters (Table 14) agree with the discovery values. We find a near-UV Rp/R∗= 0.0916±0.0017 which is 2.4σ smaller than its optical Rp/R∗ = 0.0980±0.0010 (Enoch et al. 2011).
We do not observe an early ingress in our near-UV transit.

WASP-48b est un Jupiter chaud et gonflé typique gravitant autour d'une étoile F légèrement évoluée (Enoch et al. 2011). Ces paramètres ont été confirmés par les observations de suivi sur le transit primaire en bande J effectuées par Sada et al. (2012). Des mesures d'éclipse secondaires indiquent que WASP-48b a une inversion de température faible et une recirculation modérée de jour / nuit (O’Rourke et al. 2014). Ciceri et al. (2015) constatent que le spectre de WASP-48b est plat de l'optique au proche infrarouge, ce qui suggère que l'atmosphère n'est pas affectée par une large diffusion de Rayleigh. WASP-48 est le système le plus ancien de notre étude, avec un âge de 7,92,0-1,6 Gyr et pourrait avoir subi une synchronisation de sa rotation stellaire avec la période orbitale planétaire en raison d'interactions avec WASP-48b (Enoch et al. 2011).
Nous avons observé le WASP-48b le 9 octobre 2012 en utilisant le filtre en U (Tableau 2, Tableau 10, Fig. 6). Les paramètres planétaires dérivés (Tableau 14) correspondent aux valeurs de découverte. Nous trouvons un Rp / R proche du rayonnement ultraviolet ∗ = 0,0916 ± 0,0017, qui est 2,4σ plus petit que son Rp optique / R = 0,0980 ± 0,0010 (Enoch et al. 2011).
Nous n'observons pas d'entrée précoce dans notre transit proche des UV.

https://arxiv.org/pdf/1104.2827.pdf

http://www.openexoplanetcatalogue.com/planet/WASP-48%20b/

 

Affaire à suivre et à rechercher...